WarioWare Get It Together Test Switch
85%

WarioWare: Get It Together!, plus fun que jamais ! – TEST

Voilà bien longtemps que la licence WarioWare n’était venue nous apporter ses aventures au ton si spécial parmi les licences “secondaires” de Nintendo. Après un décevant Game & Wario sur Wii U et une simple compilation WarioWare Gold sur Nintendo 3DS, l’E3 2021 révélait WarioWare: Get It Together! pour le plus grand bonheur des fans. Pour cette première incursion sur Switch, comment s’en sort la bande à Wario ?

Inception

Comment souvent dans les WarioWare, on ouvre le bal avec une cinématique bien barrée comme on les aime, d’autant plus qu’un doublage français de qualité nous est désormais proposé. Wario réunit son improbable gang dans les locaux de sa société WarioWare Inc. pour célébrer la naissance d’une nouvelle console de jeu créée par ses soins. Problème : la machine s’emballe rapidement et tout ce petit groupe est littéralement absorbé dans le jeu inséré. Une véritable mis en abyme en quelque sorte ! Votre mission, si vous l’acceptez, sera donc de libérer les différents personnages coincés dans le jeu et de nettoyer les infâmes bugs qui en polluent chaque recoin.

Pour cela, vous devrez “affronterdes séries de mini-jeux déjantés et propres au concept même de la série WarioWare. Chaque niveau correspond à un thème (sport, nourriture, animaux…) et la spécificité de cet épisode Get It Together! est que vous devrez incarner des personnages et exploiter leur gameplay unique pour relever chaque défi qui se présentera. Wario peut voler et donner des coups à droite ou à gauche, Mike reste au sol mais peut tirer des notes de musique vers le haut de l’écran, Orbulon peut attirer les objets à lui grâce à son vaisseau spatial, etc !

Chaque membre de la bande à Wario possède sa petite particularité qui peut-être aussi bien une aubaine qu’une contrainte en fonction du mini-jeu auquel vous serez confrontés, puisque vous n’êtes pas exactement libre de vos choix. Comprenez par là que WarioWare: Get It Together! vous propose de composer une équipe (de 3 à 5 selon les niveaux), dont un membre vous sera attribué aléatoirement à chaque nouveau mini-jeu.

Ce système est particulièrement efficace car il vous impose d’adapter votre stratégie en permanence : certains mini-jeux se feront très facilement avec Ashley tandis que d’autres vous demanderont un peu plus de créativité pour exploiter les compétences de la laconique sorcière. On aura parfois un léger sentiment d’injustice car quelques associations seront très mal avisées sans que l’on puisse vraiment y faire quelque chose.

Du fun à n’en plus finir

En parallèle, on retrouve tous les ingrédients qui font le sel d’un WarioWare : des mini-jeux rapides, un rythme qui s’accélère de plus en plus à mesure que votre score augmente, des boss (bien moins imaginatifs qu’auparavant hélas) et surtout une ambiance unique, parfois crado, parfois débile, mais toujours aussi savoureuse. On apprécie particulièrement l’inventivité des mini-jeux qui multiplient les bonnes idées, les designs improbables et les références à l’industrie du jeu vidéo (notamment les défis de 9-Volt). Un aspect très plaisant de WarioWare: Get It Together! est que le mode Histoire est jouable aussi bien en solo qu’à deux joueurs : un proche peut vous rejoindre et composer sa propre équipe, si bien que deux personnages seront présents à l’écran lors des mini-jeux.

Il vous faudra peu de temps, trois ou quatre heures tout au plus, pour achever le mode Histoire et ainsi débloquer l’intégralité des personnages jouables, des niveaux et des mini-jeux. Mais c’est à ce moment que WarioWare: Get It Together! prendra tout son intérêt puisque vous aurez encore des défis à découvrir en revisitant les différents niveaux avec la possibilité d’utiliser n’importe quel de vos personnages. On retrouve intact cet aspect arcade authentique qui fait la force de WarioWare depuis ses débuts et on se plaît à tenter de battre nos records en luttant contre la difficulté et la vitesse grandissantes au fur et à mesure. Un petit mot enfin sur l’ambiance musicale du jeu qui rend le tout très agréable si bien que l’on est très rapidement entraîné(e) par l’ambiance de chaque niveau.

Side food

À côté du mode Histoire, on retrouve de très nombreux modes secondaires de qualité variable. La Wariopédie vous permet par exemple de rejouer individuellement à chaque mini-jeu débloqué au cours de vos parties : idéal pour s’entraîner sur un défi retors ! Dans la section “Modes variés“, vous trouverez toutes sortes de petits défis à jouer de 1 à 4 personnes, comme une sorte de volley-ball meurtrier, un platformer 2D psychédélique et un genre de battle royale endiablé. Bien qu’intéressants à tester, ces modes annexes ne tiennent que rarement sur la durée et on aura tôt fait de retourner dans le mode Histoire, qui reste l’élément le plus important et appréciable de WarioWare: Get It Together!. En revanche, j’apprécie bien plus le mode Coupe Wario qui vous propose de relever une série de mini-jeux en online et obéissant à des règles spécifiques fixées de manière hebdomadaire. Outre le petit vent de fraîcheur qu’elle apporte, la Coupe Wario ravira les compétiteurs en herbe car vous pourrez envoyer votre score en ligne et obtenir des récompenses.

Ces récompenses consisteront surtout en des pièces et des cadeaux que vous pourrez offrir par la suite à vos personnages, pour améliorer leurs statistiques et augmenter le nombre de pièces qu’ils vous rapporteront en Coupe Wario. Un petit effort de réflexion vous sera demandé car chaque personnage dispose de ses préférences, qui influeront sur le nombre de “points d’expérience” apportés à chaque fois que vous leur offrirez quelque chose. À titre de comparaison, ce système obéit à la même logique que celui de Fire Emblem: Three Houses où vous pouvez offrir des cadeaux à vos comparses de Garreg Mach pour obtenir leur affection (ou plus wink wink). Il en résulte un jeu complet, maîtrisé de bout en bout et infiniment appréciable à jouer !

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 22/10/2021 20:22
+1
3
+1
0
+1
1
+1
0
+1
0
+1
0
WarioWare: Get It Together!, plus fun que jamais ! - TEST
  • Le party-game de la rentrée - 85%
    85%
85%

Le party-game de la rentrée

Après quelques années de désuétude, la licence WarioWare revient en grande pompe sur Switch avec Get It Together!. Entre l’ingéniosité de ses mini-jeux et son ambiance plus barrée que jamais, ce nouvel épisode s’impose comme un must-have de la Switch, que ce soit pour votre plaisir personnel ou vos soirées entre amis. Malgré quelques ratés très isolés au niveau de la coordination entre certains mini-jeux et personnages, on tire un immense plaisir en retrouvant Wario et sa bande !

Les +

  • Des mini-jeux nombreux et variés
  • Le concept WarioWare toujours aussi bien mené
  • Une ambiance déjantée, ridicule et complètement assumée
  • Le système de roulement des personnages, retors et efficace
  • La Coupe Wario, parfaite pour la compétition

Les -

  • Quelques associations personnages/ mini-jeux un peu ratées
  • Des modes secondaires très fades dans l’ensemble
Sending
Note des lecteurs :
64.72% (32 votes)
LatoJuana

Contenu proposé par - Déjà 625 article(s) à son actif

Présentation : Otaku gamer avec un tropisme particulier pour Nintendo, les séries TV et les Boy’s Love romantiques.

guest
1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Chiffonburette

Je suis un fan de la license donc je l’ai pris directement, pas testé encore à part la démo (grosse période vidéoludique).
Je regrette juste qu’il ne soit pas sorti (beaucoup) plus tôt.
Merci pour le test.