animal crossing new horizons amis nouvelle publicité japonaise

Qui joue encore à Animal Crossing: New Horizons ?

Toutes les étoiles étaient alignées pour Animal Crossing: New Horizons, qui est arrivé sur la console la plus en vogue du moment et pendant une période où non seulement nous avions besoin d’une escapade relaxante – tant les événements extérieurs étaient anxiogènes – mais aussi où nous avions plus de temps à lui consacrer, du fait qu’une bonne partie d’entre nous s’est retrouvée coincé à la maison. Le résultat ? L’opus le plus populaire de la série, mais aussi peut-être un des jeux les plus vendus de la Switch, tout simplement. Pourtant, après un emballement initial, j’ai vu autour de moi de plus en plus de gens le lâcher, et j’ai commencé, moi aussi, à ressentir de la lassitude. D’où l’idée de lancer un sondage sur notre serveur Discord. La question était simple : “jouez-vous encore à Animal Crossing: New Horizons ?“.

Cet article étant un peu long, nous vous proposons de vous plonger dans celui-ci au son de notre compilation de musiques relaxantes tirées de la série.

Ceux qui le lancent plus de quatre fois par semaine

Un peu moins de 27% d’entre vous y jouent plus de quatre fois par semaine et sont donc des “réguliers” du jeu. C’est le cas de The Doctor Jopa qui y joue tous les jours, malgré le fait qu’il ait passé beaucoup de temps dessus pendant le confinement. D’autres, comme notre chère instagrammeuse DetectiveChanya confessent avoir grandement diminué leur durée de jeu (passant de 10/15h par jour à moins d’une heure), mais continuent à le lancer quotidiennement “pour checker la boutique et les villageois“.

Certains n’ont pas modifié leurs habitudes de jeu : notre collectionneur attitré du serveur, lugianium, nous dit qu’il “y joue à fond les premiers jours du mois, pour choper tous les insectes et poissons, et après ça une petite demi heure tous les jours pour checker les habitants et magasins“. C’est aussi le cas de Brice, qui a déjà tous les insectes du mois, mais qui se connecte “une bonne demi-heure” par jour pour “récolter ses fruits, voir le personnage du jour et pêcher un peu pour compléter le musée“, mais aussi pour voir le cours du navet (il admet d’ailleurs qu’il y joue beaucoup moins une fois qu’il a réussi à les vendre). Les navets, c’était aussi l’objectif de Jeffilia au début, mais cela a changé : elle “ne court plus après la richesse” et se concentre désormais sur des petits objectifs au long terme, tout en gardant un peu de temps pour le jeu matin et soir, des petites sessions qui lui permettent de se détendre.

Autre approche pour Alexandra continue à beaucoup y jouer chaque jour, car elle “adore tout décorer et terraformer“, admettant que “c’est LE truc qui ne me fait pas décrocher depuis plus de deux mois“. La “minecraftisation” opérée par Animal Crossing: New Horizons était donc un bon choix de la part de Nintendo, apparemment !

Les limites du jeu se font sentir pour certains qui continuent à y jouer quotidiennement ; c’est le cas de Pascal, qui y joue avec ses deux filles : “chaque matin, pendant 1 heure, c’est notre rituel du confinement (comme le collège est encore fermé)“. Il a encore un objectif, ce qui aide à lancer le jeu : “avoir une île avec des habitants qui ne sont que des chats“. Cependant, il confesse que “l’ennui commence peu à peu à s’installer” et “qu’il est possible qu’à l’issue du mois de juin, je n’ai même plus la motivation de l’allumer quotidiennement“, expliquant cela par le fait que “les ajouts pour les saisons sont mignons, mais un peu légers pour renouveler vraiment l’expérience“. Lui et ses filles “attendent de vraies nouveautés comme le café, la plongée, et de bonnes surprises afin de nous motiver“. Espérons donc pour eux que les rumeurs allant dans ce sens s’avèrent vraies.

Ceux qui jouent à Animal Crossing: New Horizons moins de quatre fois par semaine

C’est un peu plus de 23% d’entre vous qui lancent la simulation de vie moins de quatre fois par semaine. Pour certains, c’est délibéré, comme Muten Roby qui est un habitué de la série depuis le Game Cube et qui “y revient régulièrement, mais pas forcément tous les jours. Depuis la fin du confinement j’ai moins le temps de jouer du coup je priorise les gros jeux“. Jouant tranquillement, il vient seulement de débloquer la possibilité de modifier l’île. Peut-être le secret d’un plaisir qui dure ? C’est l’avis de Christelle, qui regrette que le confinement lui ait fait “tryhard le jeu 6 à 8h par jour : depuis, elle y joue par petites sessions, de temps en temps, en s’autorisant à lâcher le titre plusieurs jours, et l’expérience n’en est, selon elle, que plus relaxante.

Mais la majorité de ceux qui rentrent dans cette catégorie ont tout simplement moins de temps à consacrer à Animal Crossing: New Horizons depuis la fin du confinement, comme Clément, qui nous dit qu’il le “picore par petites sessions […] par-ci par-là“. Maureen joue aussi moins, “un jour sur deux” environ, mais ce n’est pas à cause du jeu : elle profite simplement de sa liberté retrouvée pour passer du temps avec sa famille qui lui avait manqué pendant le confinement.

Ceux qui ont lâché l’affaire

La moitié d’entre vous a cependant complètement arrêté de jouer à Animal Crossing: New Horizons, chacun pour des raisons qui lui sont propres. Pour certains, comme notre rédacteur ThePandar0o, ce n’est pas de la faute du jeu, mais plutôt parce qu’il “n’arrive plus à adhérer à ce genre de mécaniques de gameplay” : “à force d’y retourner par petites sessions comme un jeu F2P, j’ai fini par m’ennuyer“. L’on peut imaginer, à l’aune du succès du titre, que c’est aussi le cas de beaucoup de gens qui découvrent la série.

Les nombreuses captures d’écran et vidéos d’îles “parfaites” montrées par de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux et streamers – dont certains ont utilisé le voyage temporel pour avancer plus vite – en ont aussi découragé beaucoup. C’est le cas de Vlys, qui après avoir regardé ce genre de contenu pour “essayer d’avoir des idées” à fini par jeter l’éponge, “découragé de voir leur avancée et de voir que j’étais à la traîne“.

Enfin, pour certains, c’est le manque de contenu qui a eu raison du jeu, après un enthousiasme initial : Maxenobi y “a beaucoup joué pendant le confinement“, puis, au bout d’un moment, ne “savait plus trop quoi faire“, se contentant de se “connecter seulement pour voir la boutique Nook et [les ] vêtements et pour arroser ses fleurs“. Après cette phase, il nous dit qu’aujourd’hui il “n’y joue plus du tout“.

Je dois avouer pour ma part que je me place dans cette dernière catégorie et que je suis assez d’accord avec lui : si je ne regrette pas les plus de 120 heures passées sur le jeu, je dois avouer que le manque de choses à faire m’a poussé, in fine, à lâcher l’affaire, là où la boucle de gameplay de Stardew Valley (qui possède, certes, de vrais objectifs et une fin) avait réussi à me capter deux fois plus longtemps. L’idée de retrouver mon île envahie de cosmos et de mauvaises herbes ne me donne pas non plus envie d’y retourner : je ne veux pas me contraindre à affronter cette montagne de travail. Comme Pascal, cité plus haut, j’espère l’arrivée de la plongée et du café qui pourraient me faire relancer Animal Crossing: New Horizons et retrouver avec plaisir la ferveur initiale du premier mois.

giomosby

Contenu proposé par - Déjà 683 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

guest
3 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Toto

Au moins Nintendo ne fait pas tourner son jeu comme un Fortnite où là c’est l’excès de contenu qui te donne envie d’arrêter…

Xasta

Personnellement j’y joue pratiquement tout les jours pour redécorer et terraformer mon ile car je n’ai pas tout les meubles et décorations donc ca prend du temps quand on a un projet précis en tête 🙂

Druon veronique

Cherche amie pour visiter votre iles code dodo