Paper Mario: The Origami King dévoile de nouvelles infos

Dans un peu plus de deux semaines, la Nintendo Switch accueillera une exclusivité de choix avec Paper Mario: The Origami King qui sera ainsi le sixième épisode de l’excellente série d’Intelligent Systems. Et au sujet des nouvelles aventures de notre Mario de papier, les rédacteurs de Game Informer ont eu le privilège d’essayer le jeu en avant-première et de s’entretenir avec son producteur, Kensuke Tanabe. Dans cet article, nous vous résumerons les informations données par le magazine américain dans leur preview rédigée pour l’occasion.

A propos du système de combat de The Origami King

Si la série Paper Mario jouit d’une certaine popularité depuis la sortie du tout premier épisode sur Nintendo 64, il est également admis qu’elle est quelque peu tombée en disgrâce ces dernières années. La faute à l’épisode Sticker Star sur Nintendo 3DS qui avait grandement mécontenté les fans, particulièrement à cause de son système de combat qui rendait les affrontements plus inutiles qu’autre chose. Aussi il n’est pas étonnant que les joueurs réclament depuis plusieurs années à corps et à cris le retour de combats plus traditionnels. Il faut cependant plus qu’une grogne à Nintendo pour les obliger à changer leurs plans, si bien que le géant japonais a continué à s’éloigner de l’aspect RPG si apprécié des puristes : Paper Mario: Color Splash proposait ainsi un système de combat certes différents de celui de Sticker Star, mais certainement pas similaire à celui de La Porte Millénaire. De même, The Origami King continue de pousser l’innovation de la série avec des mécaniques encore une fois jamais vues dans la série.

A ce sujet, Tanabe-san explique que s’il est forcément plus facile de reprendre un système de combat préexistant, ce n’est pas ainsi qu’il pense atteindre son but et contenter les joueurs :

Quand il s’agit de continuer une licence, il est bien plus facile de reprendre les bases d’un système de jeu plutôt que de repartir de zéro. Mais ce n’est pas ainsi que l’on peut créer de nouvelles expériences et provoquer la surprise. En tant que game designer, je veux que nos fans découvrent de nouvelles choses alors je m’acharne toujours pour y arriver.

Papr Mario The Origami King

C’est probablement de cette volonté d’innover qu’est né le tout nouveau système de combat de The Origami King reposant sur un principe de rotations d’anneaux concentriques.

M. Naohiko Aoyama (directeur de Paper Mario: Color Splash)  nous a demandé un système où Mario serait entouré d’ennemis qui pourraient ainsi l’attaquer de toutes parts. Ceci fut notre point de départ pour imaginer le déroulement des affrontements. […] Nous continuions de réfléchir à comment améliorer ce système quand une idée m’est venue pendant que je prenais ma douche. En m’inspirant d’un Rubik’s Cube, j’ai pensé à ajouter la possibilité de déplacer verticalement les ennemis. C’est à ce moment que j’ai su que nous allions pouvoir bâtir notre système de combat.

Pour rappel, les combats de The Origami King placent Mario au centre d’une arène composée d’anneaux concentriques découpés en cases. Les ennemis se répartissent à différentes localisations des cercles et le joueur à la possibilité de les déplacer (dans la limite du temps imparti) dans le but de les aligner : plus il y a d’ennemis à la suite, plus Mario peut enchaîner les attaques et ainsi provoquer de gros dégâts.

Mais ceci ne vaut que pour les combats contre des ennemis traditionnels. Comme dans les précédents Paper Mario, The Origami King proposera d’affronter divers Boss prenant la forme de matériel de papeterie et d’arts graphiques comme des crayons de couleurs. Dans ce genre de situation, c’est Mario qui doit se déplacer sur les anneaux concentriques pour atteindre le Boss qui se trouve au centre de l’arène pour sa part.

A l’origine, nous voulions utiliser le même système que pour les combats classiques, mais nous nous sommes rapidement heurtés à un sérieux problème : chaque Boss s’affronte un par un, sans autre ennemi présent. Aussi, il aurait été inutile de faire bouger les cercles puisqu’il n’y avait rien à aligner ! […] J’ai alors dessiné des cercles concentriques sur un tableau et ajouté quelques éléments avec des petits aimants et des flèches dessus pour que nous puissions simuler le déroulement d’un combat de Boss. 

A propos de la progression

Dans The Origami King, la Princesse Peach tombe entre les mains du diabolique Roi Olly, cruel dirigeant du royaume Origami et maître dans l’art de ce loisir créatif japonais. Le château de la demoiselle en détresse est alors couvert de rubans colorés, interdisant l’accès à notre plombier moustachu. Le but du joueur sera alors de suivre les rubans pour remonter la piste, tel Thésée suivant le fil d’Ariane, jusqu’à un Boss.

C’est là qu’intervient une nouveauté dans la série des Paper Mario : l’histoire de cet épisode Switch n’est pas découpée en chapitres distincts mais prend place dans un monde ouvert ! De vastes régions seront à explorer selon le ruban que vous aurez décidé de suivre avec une variété de biomes et d’architectures dont nous avons un bel aperçu à travers les différents extraits dévoilés par Nintendo.

Une des particularités majeures est qu’il y aura d’immenses zones à explorer. Comme nous avons construit le jeu autour de cet aspect, nous avons fait attention à ce qu’il y ait toujours quelque chose qui capte l’attention du joueur dans son environnement immédiat.

paper Mario the origami king

Au-delà d’une bonne vieille marche à pied, Mario pourra utiliser de nombreux moyens de transport : Jeff Cork, l’auteur de l’aperçu pour Game Informer, a notamment évoqué une petite voiture, un bateau et même un avion. Au cours de votre exploration, vous pourrez notamment secourir des Toads victimes de la magie du Roi Olly et à moitié transformés en origami : un coup de marteau et vos amis seront à nouveau sur leurs pieds ! Certains rentreront dans la ville de départ, ce qui débloquera de nouvelles choses comme des magasins, tandis que d’autres pourront venir vous prêter main forte lors des combats, plus ou moins aléatoirement on l’imagine bien.

A propos d’alliés, vous aurez probablement noté dans les bande-annonces dévoilées jusque là que Mario ne sera pas tout seul dans son périple. En plus de la jeune Olivia, une habitante non maléfique du Royaume Origami et soeur du Roi Olly, notre héros rencontrera divers alliés au cours de ses incursions dans les différentes régions du jeu. Seulement, les choses seront assez différentes par rapport à ce que proposaient La Porte Millénaire ou Super Paper Mario (Wii, 2007) : au lieu de rencontrer vos alliés au fil de l’histoire et de pouvoir alterner entre eux quand bon vous semble, vous ne pourrez les recruter que dans le cadre des besoins du scénario. Dans tel endroit, vous ferez équipe avec un Toad explorateur tandis que dans un autre, vous serez accompagné d’un Bob-Omb flegmatique.

Pendant qu’on travaillait sur The Origami King,  nous avons pensé que nous pourrions créer d’avantages de moments mémorables si Olivia et les autres personnages secondaires faisaient équipe avec Mario au fil de l’histoire. En d’autres termes, nous avons d’abord examiné quels éléments seraient nécessaires au jeu puis choisi les personnages qui pourraient y répondre au mieux. Bowser Jr. est une exception : M. Masahiko Nagaya désirait inclure une histoire père/fils dans l’intrigue et nous avons décidé de l’inclure dans l’idée qu’il sauverait Bowser. 

Voilà qui conclut les différentes informations rapportées par Game Informer au cours de leur preview. Si The Origami King ne renoue pas forcément avec le système de jeux des premiers épisodes, force est de constater qu’il dispose de solides arguments en sa faveur. Paper Mario: The Origami King sortira le 17 juillet sur Switch.

N’hésitez pas à lire la preview dans son intégralité directement sur Game Informer.

LatoJuana

Contenu proposé par - Déjà 525 article(s) à son actif

Présentation : Otaku gamer avec un tropisme particulier pour Nintendo, les séries TV et les Boy’s Love romantiques.

guest
1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Gunstarred

Depuis le temps que je me dit que je dois essayer un Paper Mario, ça sera peut-être mon 1er.