Tribune – Le marché de l’occasion sur Switch est-il inexistant ?

La tribune de Switch-Actu permet à ses rédacteurs de s’exprimer librement sur un sujet concernant de près ou de loin la Nintendo Switch, sujet principal de notre site. Cette fois, c’est DesBen qui fait part de son ressenti sur le marché de l’occasion Nintendo Switch.


Si beaucoup de joueurs aiment recevoir leur jeu le jour de la sortie, d’autres sont plus patients. Certains ont les moyens d’acheter au prix fort, d’autres non. Dans le monde du jeu-vidéo, le marché de l’occasion est quelque chose d’omniprésent. Malgré de très fortes critiques et des tentatives de certains éditeurs à freiner la tendance, le constat est là : l’occasion est un pilier du marché. Encore faut-il que votre console soit concernée par ce système de revente. A l’heure actuelle, nous avons remarqué que la Nintendo Switch est un peu absente de ce marché de l’occasion, que les jeux sont souvent difficiles à trouver, et les consoles ça n’est pas mieux.

Pourquoi est-il difficile de trouver des jeux Switch d’occasion ?

C’est une question que l’on se pose. La console cartonne, plus d’un million de français ont acheté une Nintendo Switch, mais malgré cela il est difficile de trouver un The Legend of Zelda : Breath of the Wild ou un Super Mario Odyssey chez votre revendeur préféré. Mais pourquoi ça ? Il y a plusieurs raisons possibles. Avant tout, la console est récente. C’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup mais certaines personnes n’ont pas encore terminé leurs jeux. Qu’ils l’aient acheté le 3 mars 2017 ou hier, tout le monde ne joue pas à la même vitesse et donc ne revendent pas de suite. Nous pouvons également mettre cela sur le compte de l’attachement à la marque. Au fil du temps, nous avons remarqué assez facilement qu’en général les jeux sur console Nintendo sont moins revendus que les autres. Il est simple de comparer un rayon Wii à celui d’une PlayStation 4. Pourquoi prendre ces deux exemples qui semblent incohérents ? C’est simple : les rayons sont équivalents en taille. La Wii est déjà bien plus âgée qu’une PlayStation 4, et pourtant il y a quasi autant de jeux à vendre sur les deux consoles.

Mais à quoi est dû ce ” taux d’attachement ” aux jeux sur console Nintendo ? Pour les jeux développés par big-N, le constat est, bien que peu objectif, assez facile à deviner : les jeux sont bons. Ils sont d’une qualité si rare à notre époque que les joueurs se refusent de revendre de telles pépites. C’est d’ailleurs ce que Reggie Fils-Aime avait sous-entendu en 2013 lors de l’E3, en disant que ” si vous ne voulez pas que le marché de l’occasion affecte vos profits, faites des jeux que les joueurs veulent garder. Mais pour les jeux non-Nintendo alors ? Nous voyons des dizaines de FIFA dans les rayons Xbox ou PlayStation, et pas un seul sur Switch. Je n’ai pas de réponse claire à apporter ici malheureusement, mais j’ose me dire que le concept de la console fait adhérer les gens à tous leurs jeux, au point qu’ils les gardent purement et simplement.

Sommes-nous tous concernés ?

En lisant cette tribune, vous allez peut-être vous dire ” mais non moi j’ai déjà 200 jeux Switch dans mon magasin d’occasion à côté ce chez moi ! “. Dans ce cas, nous sommes vraiment contents pour vous, et profitez-en car ça n’est pas du tout le cas de tout le monde. Nous vous avions posé |a question sur Twitter il y a presque un mois, et le résultat est assez net :

Sur 153 personnes, seules 38 ne rencontrent pas de difficultés à acheter des jeux d’occasion sur Nintendo Switch. Pour moi en tous cas, ma réponse a été la première des deux : il m’est très difficile de trouver mon bonheur en occasion. Je croise parfois un 1-2 Switch, parfois un Cars 3, mais rien d’intéressant. Les photos ci-dessous ont été prises par mes soins, et résument bien l’état du marché. Deux Switch (photos prises à quelques semaines d’écart), six jeux. Rien de plus, rien de moins. Tout cela perdu au milieu des Wii et des 3DS.

Comment acheter nos jeux en occasion alors ?

Mais alors comment faire ? Est-on obligés d’acheter des jeux neufs ? Heureusement, non. Si les boutiques physiques n’ont pas de grand stock d’occasion, il existe des moyens permettant d’acheter vos jeux en ligne, et d’occasion. Parmis ces sites existent évidemment LeBonCoin ou eBay, des plateformes très connues de ventes entre particuliers. Si les jeux y sont parfois à moindre prix, ça n’est pas sans risque : vous risquez malheureusement de vous retrouver avec un jeu qui, une fois rentré chez vous, ne fonctionne pas. Évidemment, cela reste relativement rare, et vous pouvez tester les produits avant d’acheter. Mais rien n’est assuré.

Lorsque vous achetez un jeu d’occasion en boutique spécialisée type Micromania, vous êtes assuré que le jeu fonctionne. Si par malheur celui-ci n’est pas fonctionnel, une garantie est prévue pour cela. Mais comme nous le disions tout au long de cette tribune, les jeux sont rares en boutiques. Il peut alors être intéressant de passer par les sites internet des revendeurs. Par exemple GameCash.fr, qui est concrètement un des seuls revendeurs de renom spécialisé dans l’occasion jeux-vidéo, si ce n’est le seul. Grâce à leur chaîne de magasins, ils disposent d’un stock qu’ils mettent en commun sur leur site, permettant à n’importe qui d’acheter de chez lui n’importe quel jeu disponible dans un de leur magasin.

Il n’est donc pas évident du tout de trouver ses jeux Nintendo Switch en occasion, même avec les solutions en ligne qui ne comptent pas forcément les meilleurs jeux dans leur stock. Mais les solutions existent malgré tout et la patience est également de mise. N’hésitez pas à visiter vos boutiques préférées et les sites de vente régulièrement afin de trouver votre bonheur.

A propos de l'auteur :

DesBen

Je suis un geek de 23 ans, passionné avant tout par Zelda, Nintendo, Zelda, Google. Je joue sur Nintendo Switch, PlayStation 4, 3DS, j'ai un Galaxy A8 (2018) et un coeur de geek.

a écrit 184 articles sur Switch-Actu.

2 commentaires pour “Tribune – Le marché de l’occasion sur Switch est-il inexistant ?

  1. Bonjour,

    Une fois les premiers jeux bannis par nintendo ils se retrouveront sur le marché de l’occasion pas d’inquiétude. Ne bénéficiant plus du mode online pas mal de personnes se feront arnaqués. Il ne sera donc possible d’être sûr que le jeu fonctionne en mode online seulement en le testant. Cela va tuer le marché de l’occasion (car plus personnes ne prendra je jeux d’occasion sans le tester avant). Avec cette technique, nintendo va tuer le marché de l’occasion sur switch. Pour être certain qu’un jeu n’est pas banni il faudra donc l’acheter neuf. Pour se protéger et faire plus de profit Nintendo a préféré se passer du marché de l’occasion sans tenir compte du ressentiment de ses joueurs. Nintendo a bien changé en quelques années…

    ++

    1. Je ne pense pas que cela va tuer le marché, mais peut-être le ralentir. Les boutiques seront dans l’obligation de tester les jeux avant tout. Et le Nintendo Switch Online n’entrera pas en compte pour l’utilisation des jeux, la console continuera à être connectée à internet et à vérifier la cartouche 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.