dread nautical nintendo switch

Dread Nautical : la croisière ne s’amusera plus le mois prochain

Vous en aviez assez des jeux tactiques au tour-par-tour sur une console qui en compte déjà un certain nombre (du très bon, comme Wargroove, au plus médiocre, comme Tiny Metal: Full Metal Rumble) ? Vous vous dites que, quand même, il y a beaucoup de rogue-lite et de roguelike sur Switch ? Alors Dread Nautical va essayer de venir briser votre lassitude en mélangeant ces deux genres, le tout dans un environnement utopique dans lequel les bateaux de croisière ne seraient pas cloués à quai à cause du CoVID-19.

Enfin, j’écris “utopique“, mais, dans Dread Nautical, votre bateau sera attaqué par des forces surnaturelles, donc pas tant que ça : des monstres envahiront votre croisière et vous devrez choisir votre “survivant“, parmi quatre, qui traversera les 20 ponts du bateau (ce qui fait de ce bateau de croisière virtuel le plus gros du monde, devant le Symphony of the Seas et ses 18 misérables ponts) afin d’essayer d’éliminer la menace et de réunir les treize autres passagers ayant survécu à l’attaque. Passagers qui pourront, en fonction de vos choix de dialogues, vous apporter une aide précieuse au combat ; précieuse, tout du moins, tant que leur jauge de panique ne sera pas trop remplie. Chacun d’entre vous amènera aussi des quêtes secondaires venant renforcer la durée de vie du titre.

Mais qui dit “rogue-lite” dit souvent “génération procédurale“, et ce n’est pas Dread Nautical qui fera exception à la règle : l’agencement de chaque pont sera aléatoire, ce qui ne vous laissera que deux choses à faire pour survivre. Premièrement, essayer de vous préparer au maximum : récoltez des armes (parmi plus de 150 présentes sur le navire) et de la nourriture pour essayer de survivre le plus longtemps possible. Deuxièmement, prier pour que le sort vous soit favorable. En tout cas, on ne peut pas dire que ce titre de Zen Studios soit exempt d’ambition sur le papier : il ne nous reste plus qu’à savoir, lors de sa sortie le 29 avril, s’il arrivera à les tenir.

La bande-annonce de Dread Nautical

 

giomosby

Contenu proposé par - Déjà 584 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments