New Super Mario Bros. U Deluxe

New Super Mario Bros. U Deluxe, la plateforme 2D tout-en-un – TEST

Il y a de ça déjà 6 ans, la Wii U débarquait, avec un concept qui paraissait (et qui, il faut l’admettre, l’est encore pour bon nombre d’entres nous) encore flou. Parmi les jeux du line-up de sortie, destinés à introduire la nouvelle console de Nintendo aux joueurs affirmés comme aux néophytes, on retrouvait New Super Mario Bros. U. Premier épisode de la saga en full HD, il faut dire qu’à l’époque Mario avait bonne mine et ce passage en 1080p y était pour beaucoup. Aujourd’hui, début 2019, le jeu ressort avec son DLC majeur (New Super Luigi U) sur Switch, mais dans un contexte bien différent. La full HD n’est plus aussi nouvelle qu’avant, et est même complètement banale. La Nintendo Switch est déjà installée depuis 2 ans et le jeu ne profite pas de l’effet “nouvelle console“, et le Miiverse, réseau social de la Wii U, a disparu, ce qui fait que le jeu se voit amputé d’une partie de ses fonctions sociales. Alors, est-ce que cette version Deluxe vaut le coup, et surtout le coût ?

Coloré et vivant au possible

C’était déjà le point fort du jeu en 2012, et ça l’est encore aujourd’hui. Dès l’écran de démarrage et les premiers niveaux, on se rend compte que le jeu est magnifique. La saga New Super Mario Bros. mise clairement là dessus depuis l’épisode DS : proposer un jeu qui a déjà marché par le passé et qui marchera toujours, mais remis au goût du jour, notamment via un travail bluffant de la direction artistique. Les éléments de décors sont nombreux, peu redondants, parfaitement animés. On a d’abord une diversité au sein d’un même niveau. Les éléments chers à la saga des Mario 2D sont évidemment présents : parmi eux, les blocs pièces, les briques, ou encore les tuyaux. Ces éléments sont des identifiants à la série, avec d’autres décors, et servent directement le gameplay. S’ajoutent à ça des éléments animés plus finement, comme les fleurs disséminées un peu partout au travers des niveaux. Ces ajouts n’apportent rien au gameplay, mais donnent de la chaleur au jeu, au même titre que les ennemis. Les plantes piranha, les goombas, les koopas et paratroopas sont aussi de la partie, et tout ce beau monde rend le jeu vivant et plaisant à parcourir. Mention spéciale au travail d’orfèvre qui a été réalisé sur les toiles de fond de niveau. En full HD, le fond prend beaucoup de place en terme d’espace sur le niveau, et harmonise le tout d’une façon étonnante.

En plus de ça, les niveaux de chaque monde se diversifient aussi entre eux. Dans un premier temps, des éléments de décors (ceux précédemment cités par exemple) sont éparpillées judicieusement afin d’avoir des variations de gameplay significatives pour le joueur, et l’enchaînement des niveaux entre eux est lui aussi réfléchi. Par exemple, au sein d’un même monde, vous allez enchaîner un niveau “classique”, puis un niveau sous-marin, suivi d’un château, présentant tous des éléments de décors très différents, et donc par conséquent un gameplay caractéristique pour chacun d’entre eux. Les poissons ainsi que les ennemis de type algues ne seront évidemment que dans les niveaux sous-marin, tandis que les engrenages de château ne seront jamais retrouvés sur des niveaux en extérieur. C’est par cette réflexion que le joueur n’est jamais lassé, et que le monde, qui s’appuie au final sur assez peu d’éléments décoratifs, varie constamment.

Le dernier niveau de variation, et qui est sans doute le plus visible, c’est évidemment la différence de décors entre chaque monde. Forêt, désert, montagnes, vous parcourez une carte encore une fois magnifique et admirablement pensée, qui donne envie d’être scrutée dans les moindres recoins. Elle est importante car elle dicte le rythme de l’avancée du jeu, surtout pour le joueur. A chaque début de monde on ressent un espèce de renouveau, qui fait qu’on oublie presque tout ce qu’on a réalisé dans le monde précédent. Toute cette diversité fait de New Super Mario Bros U. Deluxe un terrain de jeu parfait pour toutes les catégories de joueurs, supposé évidemment que ceux-ci accrochent à l’univers proposé. Mais le décors ne fait pas tout, il faut évidemment que le gameplay suive et que le jeu ne se résume pas à sauter bêtement durant chaque niveau. Rassurez-vous, le gameplay est justement taillé à la perfection, et constitue un atout majeur du jeu.

Des mécaniques de jeu intouchables et tellement efficaces

Comme pour les décors, New Super Mario Bros. U Deluxe reprend la formule magique de la saga plates-formes 2D, mais remise au goût du jour, sur laquelle j’aimerais revenir rapidement. Aux premiers abords, Mario possède une panoplie de mouvements assez réduite. Saut, charge au sol et saut tournoyant, voilà à peu près les actions que peut réaliser le plombier. Mais c’est véritablement en interagissant avec le décor que le jeu prend tout son intérêt et que le fun s’installe et qu’un nouveau champ de possibilité s’ouvre. La plupart des ennemis peuvent servir de plateforme pour rebondir plus haut par exemple, et il faudra parfois ruser pour atteindre des endroits surélevés. Lorsque deux murs ou tuyaux se présentent, Mario a la possibilité de faire des sauts muraux d’un mur à l’autre. Autre exemple, en synchronisant parfaitement les sauts, Mario peut réaliser un triple saut, qui lui aussi vous permet de sauter plus haut. En plus de l’interaction avec les décors, une des caractéristiques principales des New Super Mario Bros. est évidemment la présence d’objets, qui rendent le gameplay évolutif et qui sont au service du level design. Au menu : champignons, fleurs, châtaignes, étoiles. Chaque bonus vous accordera une nouveauté de gameplay qui peut se distinguer de deux façons différentes.

Dans un cas, certains objets vous aideront simplement à passer le niveau plus facilement, et vous donneront un confort de jeu. Parmi eux, on retrouve les champignons permettant de grandir, les fleurs de feu, ou encore l’étoile. Ils modifient le gameplay non pas seulement en vous donnant des pouvoirs supplémentaires, mais aussi parce que vous êtes plus résistants aux ennemis, ce qui fait que vous parcourez le niveau plus sereinement. Par conséquent, il est possible que vous voyez le niveau différemment si vous “rushez” le niveau ou si vous prenez votre temps. En d’autres termes, soit vous essayez d’exploser le chrono, soit vous récupérez toutes les pièces et éléments du jeu à collecter (nous y reviendrons).

D’autres objets modifient complètement la façon dont vous allez appréhender un niveau. Dans le lot, on peut citer le champignon mini, la châtaigne, ou encore le champignon hélice, qui vous octroient non seulement une apparence différente, mais aussi et surtout des pouvoirs permettant d’accéder à des endroits inaccessibles auparavant. La plupart de ces objets sont là pour vous surélever et atteindre des plateformes en hauteur, ou alors peuvent être bien plus spécifiques comme le champignon mini qui vous permet de passer dans des endroits très étroits et minuscules. C’est notamment via tous ces objets que New Super Mario Bros. U Deluxe propose un gameplay évolutif et très varié. Il est important de noter que le gameplay se sublime lors des parties à plusieurs, où la réactivité et le fun sont de mise. Il vous faudra tenter l’expérience multijoueur au moins une fois pour voir tout le potentiel du jeu, si possible avec un bon ami pour éviter de le tuer lorsqu’il vous utilisera comme plateforme à vos dépends.

Le multijoueur, la cerise sur le gâteau

Qui dit Mario dit forcément multijoueur, et ce quelque soit la licence ou presque. Le plombier est devenu le spécialiste des soirées et parties entre amis depuis plusieurs dizaines d’années, et c’est également le cas dans ce New Super Mario Bros. U Deluxe. Le jeu propose l’option de jouer avec un ami sur la quasi-totalité des modes (exceptés les défis), et c’est tant mieux. Il suffit simplement de connecter une seconde manette, et un second personnage viendra se joindre à vous pour parcourir les niveaux en question.

Dans le mode aventure, vous pouvez parcourir tout le jeu avec un ami et avancer en parallèle au travers des niveaux. Vous vous rendrez vite compte que le but principal n’est plus de terminer le parcours, mais plutôt d’essayer de pourrir la vie de votre coéquipier, ou au contraire de réaliser quelques mouvements de style en ayant une parfaite synchronisation. Qu’on soit clairs, la plupart des niveaux de New Super Mario Bros. U Deluxe peuvent se finir aisément en ligne droite en esquivant la plupart des pièges, mais là n’est pas le but. Dès lors que vous envisagez la collecte de pièces étoiles, vous passerez beaucoup plus de temps dans chaque niveau, et même encore plus de temps à plusieurs. Des préoccupations que vous n’aviez pas commencent à vous occuper l’esprit : où est mon coéquipier ? Qui va avoir ce bloc en premier ? Si je prends ce bonus, est-ce que je serai plus puissant ou moins puissant que lui ? Est-ce que je peux le jeter aux ennemis ou dans un trou (j’admets que celle-ci est assez sadique…) ? Ainsi, la question n’est pas de savoir si oui ou non les niveaux sont plus aisés à deux, mais plutôt : comment est-ce que vous parcourez les niveaux maintenant que vous n’êtes plus seul ? Et on se rend compte que le jeu change de saveur, dans le bon sens du terme, lorsque vous êtes accompagnés, car le fun est décuplé et le jeu garde ses qualités intrinsèques.

Le mode “Ruée vers l’or” est particulièrement savoureux à deux. Ce mode consiste à ramasser le plus grand nombre de pièces au travers du niveau, mais plus vous amassez une grande quantité de pièces, plus le scrolling horizontal du niveau est rapide. Vous imaginez bien qu’à deux… cette collecte devient vite un moyen d’embêter votre ami et de lui mettre la pression. Les moments de rire peuvent être nombreux, tant l’écart qui se creuse entre les deux joueurs est démentiel. Si le joueur en difficulté à la possibilité de “se refaire” assez facilement, il peut aussi rentrer dans un cercle vicieux qui l’empêchera totalement de se sortir la tête de l’eau. Le joueur qui a l’avantage peut continuer à ramasser de plus en plus de pièces, ne laissant rien à l’autre joueur.

Le jeu propose aussi un mode “Course aux pièces” disponible uniquement en multijoueur. Dans ce mode là, vous parcourez là aussi un niveau en quête de pièces, mais cette fois-ci pas de scrolling horizontal accéléré. Juste des pièces, beaucoup de pièces, et des stages inédits pensés pour livrer une véritable bataille avec vos amis. Ici, c’est le chronomètre qui dicte le rythme, et vous devez ramasser un maximum de pièces avant la fin du temps imparti. Les pièces étoiles rapportent un plus grand nombre de pièces, et au moment du compte elles pèseront lourd dans la balance. Ce mode-ci est à mon sens le plus fun en multijoueur, car il s’apparente vraiment à une guerre entre les joueurs, ce qui implique forcément des rires ou de la rage, mais des moments à partager à plusieurs sans l’ombre d’un doute.

Quoi de réellement neuf ?

New Super Mario Bros. U Deluxe a beau être un excellent jeu, il apporte au final très peu de nouveautés par rapport à la version Wii U. Même si elles se comptent sur les doigts d’une main, elles doivent être soulignées pour voir si oui ou non vous pouvez craquer pour cette version Switch.

La première chose importante à noter est la présence du DLC “New Super Luigi U” dans le jeu. Initialement proposé sur l’eShop de la Wii U (et aussi en version boite), ce contenu majeur rajoute 82 niveaux au jeu de base, et allonge de façon considérable sa durée de vie. Vous avez également la possibilité d’incarner Carottin et Luigi grâce à ce DLC, pour faire varier les plaisirs. Le DLC était proposé au prix initial de 20 euros sur l’eShop, c’est donc une vraie plus value qu’il soit présent dans cette édition Deluxe, et encore heureux me direz-vous. Une chose importante à noter : le chrono des niveaux a été doublé, alors qu’il était initialement fixé sur 100 secondes. Cette modification a pour but de rendre le DLC plus accessible, et ravira les moins acharnés d’entre nous. D’autres pourront cependant râler, puisque New Super Luigi U était supposé être un challenge relevé pour les joueurs aguerris.

Il est désormais possible de choisir n’importe quel personnage avant le début d’un niveau, alors que la version originale du jeu se contentait de vous proposer Mario. Cette nouveauté n’apporte pas grand chose, si ce n’est une satisfaction pour ceux qui avaient une dent contre le plombier (est-ce que ces personnes existent vraiment ?). Toujours dans cette idée de personnaliser un peu plus l’expérience de jeu, New Super Mario Bros. U Deluxe offre la possibilité de customiser les commandes et les boutons. Il faut avouer que sur un jeu aussi bien calibré et basique que celui là, cette option laisse un peu perplexe… mais a le mérite d’être présente.

Vous sortirez bien la petite pièce ?
  • 80%
    Vous sortirez bien la petite pièce ? - 80%
80%

Résumé

Alors, vaut-il le coût ? New Super Mario Bros. U Deluxe englobe la crème de la crème de la plateforme 2D. Il reprend à l’identique la formule du jeu Wii U qui se basait sur un univers riche et coloré, un gameplay parfait, et du fun avant tout, surtout en multijoueur. En incluant le DLC New Super Luigi U, vous êtes assurés d’avoir de quoi faire, et la présence de ce jeu dans votre ludothèque vous assurera de bonnes soirées entre amis. Il faut quand même noter que les nouveautés sont très peu nombreuses, et que ceux ayant déjà terminé la version Wii U ainsi que le DLC auront probablement du mal à franchir le pas pour la version Switch.

Envoi
Note des joueurs
78.73% (11 votes)

A propos de l'auteur :

Roms2332

J’ai 24 ans, et j’achète à peu près tout ce qui concerne Pokémon ou Mario. Je suis aussi fan de plateformer 3D à l’ancienne, de Spyro à Croc en passant par Ape Escape, quelque soit la console, je recherche juste du fun. Cordialement.

a écrit 15 articles sur Switch-Actu.

Un commentaire pour “New Super Mario Bros. U Deluxe, la plateforme 2D tout-en-un – TEST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.