Akane lacère la Switch dès aujourd’hui

Aujourd’hui, le Nintendo eShop accueille un jeu peu conventionnel avec Akane, un slasher-arcade qui vous place dans les bottes d’une redoutable jeune femme dont l’envie de vengeance n’a d’égale que son aptitude au meurtre. Les développeurs de QubicGames nous proposent ainsi un titre dont le but est aussi limpide que sanglant : tuer le plus possible.

Armé de votre katana comme arme de prédilection, vous devrez faire face à une véritable armée au service de la mafia régnant sur la ville de Méga-Tokyo avec à sa tête le terrible Katsuro avec qui notre héroïne semble avoir un compte à régler. En plus de votre lame, il vous sera possible de débloquer de nombreux types d’armes et d’équipements incluant armes à feu, gadgets en tous genres et des bottes spéciales qui modifieront vos déplacements. Cerise sur le gâteau : il vous est possible de déchaîner votre puissance de samouraï avec des compétences spéciales qui auront tôt fait de vous placer au sommet d’une effroyable montagne de cadavres.

Si toutes ces réjouissances vous attirent, vous pouvez vous rendre dès maintenant sur le Nintendo eShop pour vous procurer Akane disponible immédiatement à l’achat. Le prix normal est de 4,99€ mais sera divisé par deux si vous possédez déjà un jeu de QubicGames publié sur la console hybride. On apprend au passage que le studio entend porter de nombreuses autres productions personnelles telles que Hungry Baby : Party Treats et Warlocks 2 : God Slayers.

Enfin, voici la dernière bande-annonce en date publiée par QubicGames : êtes-vous attiré par Akane et son héroïne aux cheveux blancs ?

A propos de l'auteur :

LatoJuana

Otaku gamer assumé et sérivore avec un tropisme particulier pour Nintendo. 3e année de biologie et cataclysme en Travaux Pratiques.

a écrit 287 articles sur Switch-Actu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.