Programme d'Entraînement Cérébral Dr kawashima Switch
60%

Programme d’Entraînement Cérébral du Dr Kawashima, la Switch fait chauffer vos neurones – TEST

Alors que la DS était fraîchement installée et commençait, doucement mais sûrement, à conquérir le monde entier, une curieuse petite production de Nintendo parut sur la console à double-écran en 2005 : le Programme d’Entraînement Cérébral du Dr Kawashima : Quel âge à votre cerveau ? Avec son titre long comme le bras, ce jeu proposait de dégraisser votre matière grise à travers une série d’exercices plus ou ludiques impliquant des calculs, de la lecture et de la mnémotechnique. Le succès ayant été au rendez-vous, deux autres épisodes furent publiés sur DS puis sur 3DS. 15 ans plus tard, Nintendo profite de la popularité retentissante de sa Switch pour ressortir la version d’origine agrémentée de quelques ajouts exploitant les fonctionnalités de la console : la recette est-elle encore efficace après tout ce temps ?

Écrire ce test n’est pas chose aisée étant donnée la nature particulière du titre qui nous intéresse. En fait, il n’est pas réellement possible (ou pertinent) de traiter ce Programme d’Entraînement Cérébral comme un jeu à part entière mais je vais tâcher de raisonner en terme d’intérêt pour vous exposer mon ressenti du mieux possible.

Ceux ayant expérimenté la version Nintendo DS ne seront pas exactement dépaysés quand ils lanceront le jeu : on retrouve les menus austères de l’époque où le blanc omniprésent donne légèrement l’impression d’être dans un laboratoire d’analyse médicale. Seule la polygonale figure du Dr Kawashima vient apporter un soupçon de vie à cette interface glaciale, qu’on aurait pu imaginer un peu plus travaillée compte tenu la créativité de Nintendo. D’un autre côté, on peut penser qu’il s’agit d’un choix en adéquation avec le thème du jeu autour de nos performances cognitives. Pour évaluer (et éventuellement améliorer) celles-ci, le Programme d’Entraînement Cérébral dispose d’une batterie d’exercices plus pu moins pertinents se débloquant au fur et à mesure de votre utilisation du logiciel. Certains ont un but assez clair, comme une suite de 25 calculs à effectuer le plus rapidement possible, tandis que d’autres ont un intérêt plus discutable : Comptage Rapide vous demande par exemple de compter à voix haute le plus rapidement possible de 1 à 120. Outre le fait qu’il soit aisé d’en gruger les résultats, le manque d’intérêt de cet exercice ne donne pas forcément envie de s’y adonner.

L’intérêt de cette version Switch du Programme d’Entraînement Cérébral réside surtout dans les nouveaux mini-jeux qu’elle apporte en exploitant les Joy-Con de la console.  C’est d’ailleurs bien la première fois qu’un jeu utilise véritablement la technologie interne des petites manettes de la Switch, si on excepte le très oubliable 1-2 Switch. Ainsi, vous pourrez vous essayer à quelques calculs à faire avec les doigts de la main ou bien à des parties de pierre-feuille-ciseau grâce à la caméra infrarouge du Joy-Con droit.

Les exercices sont répartis en deux modes principaux : l’Entraînement Quotidien et le Jeu Rapide. Le premier des deux est celui qui regroupe les fonctionnalités majeures du Programme d’Entraînement Cérébral avec notamment l’Évaluation qui vous permet d’estimer vos capacités en donnant un âge à votre cerveau (le meilleur score étant 20 ans et le pire étant 80) en réalisant trois exercices ciblant différentes fonctions cérébrales. Votre self-control, votre vitesse de traitement ainsi que votre mémoire à court terme sont ainsi mis en commun pour donner une rapide analyse de l’état de vos neurones fatigués par le train-train quotidien de notre mode de vie effréné. Nous ne sommes pas ici pour discuter de la réalité scientifique derrière cette approche peu conventionnelle de la neurologie mais bien pour évaluer l’intérêt ludique de la chose.

En soi, le Programme d’Entraînement Cérébral pourra éventuellement vous distraire une ou deux dizaines de minutes çà et là, mais pas plus. Le titre n’est évidemment pas fait pour être saigné durant de longues et intenses sessions mais doit plutôt être envisagé comme une petite pause entre deux tâches quotidiennes. Le Dr Kawashima en personne viendra d’ailleurs vous proposer de vous arrêter quand vous aurez fait trois exercices différents dans la même journée. Le deuxième mode, Jeu Rapide, est plutôt axé sur l’amusement que sur la stimulation cognitive et se joue avec les Joy-Con. Six mini-jeux sont proposés dont la moitié exclusivement jouable à deux : on retrouve surtout des exercices revenant à compter certains éléments et répondre plus vite que son adversaire tout en prenant garde à ne pas se tromper dans la précipitation.

Dans l’ensemble, les exercices sont plutôt intéressants mais certains sont parasités par une reconnaissance parfois exécrable des chiffres dessinés sur l’écran. Un 13 est considéré comme un 63, un 5 n’est même pas reconnu si tracé trop rapidement… Un comble quand l’exercice vous demande d’écrire un résultat le plus rapidement possible ! On peut au moins reconnaître que Nintendo a su intelligemment adapter le gameplay du Programme d’Entraînement Cérébral à l’écran unique de la Nintendo Switch en faisant basculer l’affichage verticalement (vous retournerez occasionnellement en mode horizontal pour les jeux exploitant les Joy-Con).

En revanche, quid des possesseurs de Nintendo Switch Lite ? Hé bien concrètement, vous serez littéralement amputé d’un tiers des exercices si vous ne possédez pas une paire de Joy-Con supplémentaire, ceux du modèle 100% portable de la console hybride n’étant pas détachables. Et bien que le titre ait ses qualités, je doute qu’il justifie à lui seul l’achat de ces onéreuses manettes. Autre aspect important à prendre en compte, l’utilisation du stylet (fourni avec toute édition physique du jeu) est indispensable pour avoir un minimum de précision, surtout pour les exercices nécessitant de la rapidité. Oubliez donc l’achat du jeu sur le Nintendo eShop, à moins de vous procurer l’accessoire à côté.

En somme, la version Switch de ce Programme d’Entraînement Cérébral est sympathique car certains exercices sont toujours aussi plaisants à faire (notamment les exercices de mnémotechnie) mais pêche par un manque d’ajouts et une approximation dans l’utilisation du stylet qui aura parfois le don de vous énerver prodigieusement. Comme ce fut le cas en 2005 sur Nintendo DS, le titre reste avant tout adressé aux joueurs occasionnels bien qu’on imagine difficilement quelqu’un se procurer une Switch uniquement pour les beaux yeux du Dr Kawashima.

Kawashiplat...
  • Un certain manque d'intérêt - 60%
    60%
60%

Un certain manque d'intérêt

Le Programme d’Entraînement Cérébral du Dr Kawashima pour Nintendo Switch remplit bien sa fonction : occuper une vingtaine de minutes de votre journée pour stimuler un peu votre matière grise après une dure journée de labeur. Mais le peu de nouveautés par rapport à la version parue en 2005 sur DS ne justifie pas vraiment de se le procurer une nouvelle fois si vous vous y étiez déjà essayé auparavant. De plus, et malgré le gap de 15 ans depuis sa première parution, plusieurs soucis d’optimisation restent tenaces surtout en ce qui concerne la reconnaissance des chiffres écrits. Mais si vous avez un peu moins de 30 euros à dépenser et que vous êtes en recherche d’un petit moment de détente qui vous donnerait le sentiment de ne pas tirer au flanc, ce jeu peut-être une bonne option.

Les +

  • La formule toujours aussi efficace
  • Les exercices de mémoire
  • L’utilisation ingénieuse des Joy-Con

Les -

  • Peu de nouveautés
  • La reconnaissance des chiffres
  • Certains exercices dénués d’intérêt
Sending
Note des lecteurs :
51.63% (8 votes)

amazon
29.99
Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
LatoJuana

Contenu proposé par - Déjà 494 article(s) à son actif

Présentation : Otaku gamer assumé et sérivore avec un tropisme particulier pour Nintendo. M1 biologie et cataclysme en Travaux Pratiques.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments