Robonauts

Robonauts

Certains ménages sont plus satisfaisants que d'autres. Cela, Qubic Games l'a bien compris et entend le montrer aux joueurs Nintendo Switch avec Robonauts, un shooter en deux dimensions axé arcade. Dans la peau, ou l'acier, d'un petit robot nettoyeur, il vous incombe de sauver l'univers entier d'une invasion de créatures plus sanguinaires les unes que les autres, bien décidées à imposer la terreur et la dévastation. Serez-vous à la hauteur de la tâche ?

Bien qu'habitué à nettoyer boue et graffiti, notre adorable protagoniste aux airs de Eve dans Wall-E va devoir s'attaquer à des tâches plus tenaces cette fois-ci. Robonauts nous propose un concept simple : à travers douze systèmes de planètes, votre mission consistera à éliminer la menace extra-terrestre présente. Bien entendu, notre petit androïde dispose d'un arsenal de choix pour se défendre. Deux types d'armes sont à votre disposition : un fusil et des grenades. Comme tout shooter arcade qui se respecte, Robonauts propose bien évidemment des bonus d'améliorations obtenus après avoir achevé certains ennemis. À vous les tirs téléguidés, les bombes paralysantes et autres missiles balistiques ! Et de fait, vous en aurez bien besoin car la mission s'annonce ardue... parfois trop d'ailleurs. S'il est plutôt rare de reprocher à un jeu sa difficulté de nos jours, force est de constater que le jeu de Qubic Games ne se donne pas la peine d'être juste avec ses joueurs. La faute à un nombre parfois anarchique de puissants ennemis couplé à un manque de visibilité au milieu du tas. Résultat, votre barre de vie fond à une vitesse alarmante et souvent sans que vous en rendre compte tant l'action nécessite votre concentration. Bien sûr, il est possible de regagner quelques points de vie mais cela nécessitera l'élimination de quelques aliens supplémentaires. Mais comment faire quand votre force vitale est déjà fortement endommagée et que l'on vous demande de retourner aux casse-pipe ?

Un atout indiscutable de Robonauts est son ambiance générale très bien ficelée. À travers une superbe direction artistique aussi colorée que détaillée et accompagnée d'une bande-sonore fort sympathique signée Simon Viklund (PayDay, Payday 2, Tom Clancy's...), on est immédiatement transporté dans l'atmosphère du jeu. Les contrastes et gammes de couleurs, mis en valeur par des jeux de lumière savamment mis en place donnent à l'ensemble un rendu aussi doux qu'épuré : un régal pour nos yeux ! De plus, Qubic Games a veillé à ce que son titre soit techniquement optimal avec une fluidité à toute épreuve, essentielle dans ce type de jeu. Le studio polonais tient là une très belle vitrine de ses compétences artistiques qu'on ne peut que féliciter. On retient également l'idée astucieuse de la gravité, cœur du gameplay imaginé pour le titre. Comme dit plus haut, chaque niveau contient nombre de planètes envahies de monstres : il vous est permis de passer d'une planète à l'autre d'une simple pression du bouton X à l'approche l'une d'entre elles. Très bien amené, le changement de gravité qui en résulte est effectué en douceur avec la fluidité qui caractérise Robonauts : de quoi avoir la tête dans les étoiles !

Fatalement, les shooters 2D sont tous menacés par la répétitivité souvent retrouvée dans le genre. Robonauts n'y échappe malheureusement pas, et à plusieurs niveaux. Bien que des versions améliorées de votre fusil et de vos grenades arrivent régulièrement, ils ne parviennent pas à gommer la désagréable impression que le titre vous amène à réaliser les même actions jusqu'à activation du téléporteur de sortie, marquant la fin du niveau. Le manque de plasticité des mouvements permis par le jeu laisse un sentiment de déception d'autant plus marqué que l'on peut aisément penser qu'un simple système de guidage de vos tirs aurait pu améliorer les choses. Car oui, vos tirs se contentent de se diriger vers l'ennemi le plus proche : un fait fort ennuyeux quand vous vous retrouvez cernés part l'ennemi et que la cible que vous atteingez n'est en aucun cas la cible voulue ! Ceci rejoint le déséquilibre dans la difficulté globale du jeu que nous citions précédemment. En revanche, un peu de piment s'invite dans vos croisades avec une diversité d'objectifs à accomplir qui parvient à atténuer quelque peu le sentiment de répétitivité (protéger des structures, des personnages, éliminer tous les ennemis etc...). Ajoutons à cela un mode coopératif optimal qui vous permet aisément de partager une partie avec vos proches, et vous aurez bien évidemment la possibilité de vous amuser sur Robonauts.

AVIS FINAL : 60/100

Un bilan mitigé : Robonauts avait du potentiel pour devenir un canon du shooter 2D, mais n'a pas su l'exploiter pleinement. Une chose est sûre, la direction artistique en séduira plus d'un grâce à des décors soignés, bariolés, et agrémentés d'une OST tout à fait excellente. Ceci associé au principe ingénieux du changement de gravité, nous étions en droit d'espérer une petite perle de la sphère indépendante. Malheureusement, l'éclat est terni par un manque de profondeur et de possibilités dans le gameplay et par une difficulté trop aléatoire pour être pertinente. Les bases sont là, mais du travail restait encore à fournir pour hisser Robonaits aux sommets auxquels on le voyait.

  • 1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires

  • Guyoon
    • 1. Guyoon Le Mar 28 Nov 2017
    La démo est sympa mais à priori le jeu n'offre rien de plus. Merci pour ce test, ça m'éclaire plus sur ce jeu . :)
  • Liet
    • 2. Liet Le Mer 29 Nov 2017
    Merci pour le test.
    Moi aussi j'ai trouvé la démo intéressante, mais du coup, je pense que j'attendrais une promo, ou une mise à jour apportant pas mal des corrections énoncées dans le test.