Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle

Fin 2016, une rumeur absurde surgit de nulle part : Nintendo et Ubisoft prépareraient un cross-over réunissant Mario et les Lapins Crétins. Laissant place à un scepticisme mal déguisé de la part des joueurs, la rumeur est officialisée lors de l'E3 2017 à la conférence d'Ubisoft et les craintes apaisées. Le titre s'annonce comme un audacieux mélange de RPG et d'exploration dans lequel le joueur incarne 8 personnages à travers un Royaume Champignon envahi par les Lapins Crétins. Avec la bénédiction de Shigeru Miyamoto en personne, Ubisoft a concrétisé ce qui semble être l'idée la plus folle, mais aussi la plus réussie de l'année.

Un casting bwwwoulversant

Tout commence avec une jeune fille : véritable génie en informatique et grande amatrice de l'univers Mario, une adolescente parvient à créer un casque capable de fusionner deux objets entre eux. Alors que l'ingénieure en herbe part prend une petite pause, laissant le casque sur son bureau, les ennuis commencent : les Lapins Crétins débarquent ! Surgissant à bord de leur "machine à laver le temps", les petits mammifères montrent une fois de plus combien ils méritent leur nom. En s'emparant du casque, un Lapin fusionne malencontreusement les nombreux goodies Mario présents dans la pièce avec la machine à laver le temps : s'en suit un véritable désastre entraînant une fusion du Royaume Champignon avec les Lapins Crétins, ceux-ci devenant aussi mauvais qu'ils sont stupides sous l'influence du pouvoir de fusion du casque. Interpellé par BEEP-O, une intelligence artificielle, Mario se voit obligé de traquer le Lapin Crétin détenant le fameux artefact.

C'est sur cette toile de fond aussi délirante qu'incongrue que prend place cette aventure. Mario + Lapins Crétins : Kingdom Battle vous propose de disputer des batailles en tour par tour avec l'aide de 8 personnages : Mario, Luigi, Peach, Yoshi ainsi que leurs versions "crétinisées" Lapin Mario, Lapin Luigi, Lapin Peach et Lapin Yoshi. Chacun d'entre eux dispose de deux types d'armes, de caractéristiques particulières ainsi que d'aptitudes qui offrent 8 manières de jouer uniques. Avant de poursuivre sur les combats, décortiquons chacun de ces protagonistes :

Mario : Le célèbre plombier débarque dans cette croisade en offrant un bon équilibre entre attaque et défense. Armé d'un Blaster et d'un Marteau, Mario peut aisément alterner corps-à-corps et tir à distance.

Luigi : Le vert baron moustachu se démarque de son grand frère par une puissance de feu accrue en échange d'une défense plus faible. Spécialisé dans le tir à distance, Luigi dispose d'un fusil de précision et d'une sentinelle, un tank miniature capable de parcourir une longue distance avant d'exploser sur une large zone.

Peach : La princesse met de côté le cliché de la demoiselle en détresse pour devenir une guerrière de choc. Capable de soigner ses coéquipiers, Peach peut également compter sur son Blaster pour éliminer les Lapins trop imprudents. Et si cela ne suffisait pas, la jeune femme se fera un plaisir de leur envoyer un Explocanard pour les remettre à leur place.

Yoshi : Le dinosaure le plus gentil du monde se rebiffe ! À l'aide de l'Anéantisseur et d'une Roquette, Yoshi sera une aide précieuse sur le champ de bataille et pourra éliminer ses adversaires à longue distance : idéal pour éliminer en toute quiétude !

Lapin Mario : Innommable vantard, Lapin Mario se targue d'une très grande force et d'une défense de fer qui lui permettent de se battre au corps-à-corps tel un lutteur déchaîné grâce à son Fusil et à son Marteau.

Lapin Luigi : Craintif, mielleux et adorable, Lapin Luigi se bat à l'aide du Bworb, un yoyo magique de bonne puissance. Avec sa grande défense, Lapin Luigi peut aisément encaisser les dégâts pour contre-attaquer aussi bien de près que de loin avec sa Roquette.

Lapin Peach : Avec sa perruque blonde, ses boucles d'oreille et sa dentition quelque peu hasardeuse, difficile de ne pas hurler (d'effroi ou de rire) devant la narcissique Lapin Peach. Toujours prête à prendre un selfie, même dans les situations les plus critiques, elle soutient efficacement ses coéquipiers avec ses sorts de soin. Épaulée par son Blaster et sa Sentinelle, elle peut également déchaîner sa redoutable puissance de feu

Lapin Yoshi : Fou, incontrôlable, dangereux... choisissez le qualificatif que vous jugerez approprié pour décrire Lapin Yoshi. Puissant, rapide, solide : un vrai soldat dévastateur !

En plus de cet atypique arsenal, chaque personnage dispose d'aptitudes spéciales aux effets variés. Par exemple, Regard d'Acier vous permet de lancer une attaque pendant le tour de l'ennemi. Ces compétences sont obtenues en aménageant votre Arbre de Compétence : en déboursant des Orbes de Puissance, que vous obtenez à l'issue de chaque chapitre, vous pourrez débloquer de plus en plus de capacités à vos personnages. De la même manière, les Pièces disséminées dans le monde seront indispensables pour l'achat de nouvelles armes. En plus de leur puissance de feu, les armes infligent divers effets secondaires qui peuvent influencer le cours du combat.

Bwalbrough s'en va-t-en guerre

C'est en choisissant trois têtes de cette joyeuse troupe que vous menerez les batailles proposées par le jeu. Reprenant les codes de la célèbre série X-COM, Mario + The Lapins Crétins vous lance dans d'excellents combats où tout a été minutieusement mis en place. Les actions possibles pour chaque personnage sont classées en trois catégories : les déplacements, les attaques et les aptitudes. En déplaçant vos personnages, vous avez plusieurs possibilité : un déplacement simple, une glissade qui blessera les ennemis sur votre chemin et un saut d'équipe qui vous permettra de vous déplacer plus loin ou même de gagner des hauteurs. Les combats imposent divers objectifs tels qu'une élimination complète de vos ennemis ou encore une escorte d'un personnage tiers.

Attention, hors de question de vous lancer dans la bataille sans stratégie ! Chaque déplacement devra être mûrement réfléchi, sans quoi vous risqueriez de vous retrouver à découvert et à la merci des tirs ennemis. Ubisoft a d'ailleurs veillé à ce que vos adversaires soient assez variés : des simples Ziggys aux affreux Démolisseurs en passant par les Acolytes, c'est toute une armada que vous aurez à défaire pour sauver le Royaume du gigantesque Bug qui le menace. Les batailles imposent non seulement de prendre garde à vos ennemis, mais également d'étudier avec soin la carte afin de repérer les lieux stratégiques : par exemple, les tirs effectués depuis des hauteurs infligeront plus de dégâts. De plus, certains éléments du décor peuvent servir d'abri contre les attaques ennemies. Prenez garde, ils ne sont pas forcément sûrs...

Un des rares défauts du jeu consiste en l'absence de mode versus : nombreux sont ceux qui auraient aimé affronter les équipes de joueurs du monde entier ! Malgré cela, tous les éléments cités plus hauts nous offrent des combats soignés, reflet d'un travail évident de la part d'Ubisoft. On notera une unique ombre au tableau : quelques rarissimes chutes de framerate lors de certaines animations en combat.

Bwindiana Jones

En marge de ces joutes endiablées, de nombreuses phases d'exploration sont présentes. Elles offrent des balades à travers des décors aussi colorés que détaillés, le tout agrémenté d'une bande-son très réussie qui puise dans les musiques bien connues des fans de Nintendo. À travers ces pauses très agréables bien qu'un peu linéaires, vous aurez la possibilité de découvrir de nombreux éléments collectibles tels que des musiques, des illusrations et des modèles 3D. Près de 140 bonus sont à chercher dans ces paysages sublimes qui montrent encore une fois l'importance qu'a donnée Davide Soliani, le créateur du jeu, à ce projet. D'innombrables et hilarants détails sont cachés à travers ce Royaume Champignon en déroute : en ouvrant l'oeil, il ne sera pas rare d'apercevoir les Lapins Crétins occupés à manigancer une idiotie quelconque. C'est un autre point fort du jeu : l'humour omniprésent des Lapins Crétins apporte une telle fraîcheur qu'on remande encore ! Rien que Lapin Peach et sa manie de prendre des selfies aux pires (ou aux meilleurs ?) moments est irrésistible !

Au total, 5 mondes sont disponibles divisés en 9 chapitres, chaque chapitre comportant plusieurs batailles dont certaines contre des Boss et des Mini-Boss. Au centre se trouve le Château de Peach, hub du jeu qui permet d'accéder aux différentes zones. En plus de cela, le Château accueille le Musée où vous pourrez admirer les objets que vous aurez trouvés, la machine à laver qui permet de rejouer n'importe quel niveau, le module amiibo, le QG de combat (accessible de n'importe où en jeu) ainsi que le mode multijoueur local. Une fois un monde complété, vous pouvez y retourner librement afin d'en achever l'exploration : chaque monde comporte un chapitre secret à découvrir ainsi que des défis de difficulté variable à relever une fois votre premier passage achevé. L'ensemble offre ainsi une solide durée de vie, surtout pour les collectionneurs avides d'exploration.

Avis final : 90/100

Un bel ensemble, de l'humour, de la couleur, du challenge. Quelle performance de la part d'Ubisoft ! Réussir aussi brillamment cet improbable mariage montre incontestablement à quel point le studio maîtrise son art. Des décors chatoyants, des combats corsés accompagnés d'une bande-son soignée, le tout arrosé d'une dose d'humour déjanté offrent un beau résultat. La solide durée de vie du titre et sa direction artistique font rapidement oublier les deux défauts du jeu : les rares chutes de framerate et l'absence de Mode Versus. En bref, Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle est un cross-over extrêmement réussi, fruit d'un travail appliqué dans les règles de l'art. Un très beau titre !

  • 6 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Commentaires

  • Damup
    • 1. Damup Le Dim 03 Sept 2017
    Entièrement d'accord avec vous, un jeu excellent.
    Entre lui et splatoon 2, que du bonheur.

    Bientot Rayman.
  • Miico
    • 2. Miico Le Dim 03 Sept 2017
    Au début, je me disais que ce jeu ne valait pas le coup, qu'il serait trop simplifié et doté d'une durée de vie médiocre... Bwaaah pas du tout ! De plus il a ce côté crétin qui fait toute la différence. D'ailleurs tout est bien détaillé dans ce test, bref une belle réussite
  • Gunstarred
    • 3. Gunstarred Le Dim 03 Sept 2017
    Merci pour le test. Il me donne envie, mais toujours pas acheté.