Letter Quest Remastered

Consonne, voyelle, consonne, voyelle... Si "Des chiffres et des lettres" occupent vos après-midi télévisés, Letter Quest Remastered vous propose de prolonger l'expérience partout et de devenir un véritable Chevalier de l'Ordre du Mot le Plus Long depuis le 23 novembre 2017 sur Nintendo Switch.

Tout part d'une envie de pizza

L'histoire commence alors que Grimm, le faucheur que le joueur incarne, saisit son téléphone pour trouver la pizzeria la plus proche. Celui-ci lui indique plusieurs endroits pas très rassurants : un cimetière, une forêt interdite, des mines... Armé de son courage, d'une faux et d'une féroce fringale, notre petit Bertrand Renard encapuchonné va parcourir la quarantaine de niveaux qui composent le jeu de Bacon Bandit Games à se battre contre des monstres pour combler le vide dans son estomac.

Dans Letter Quest Remastered, Grimm combat en utilisant le pouvoir des mots. Pour se défaire des ennemis rencontrés, le joueur a à sa disposition une grille de 15 lettres tirées au hasard. Tout l'enjeu va être de former le mot le plus long et/ou compliqué, afin d'infliger le plus de dégâts à l'adversaire. En effet, comme au Scrabble, certaines lettres ont plus de valeurs que d'autres et il faudra réaliser les compositions qui rapportent le plus de points pour tuer le plus vite possible les monstres en face. Car ceux-ci vont répondre à vos attaques et vous infliger des dégâts à leur tour ! Letter Quest Remastered n'est pas simplement un jeu de mots avec un skin mignon : le jeu dispose d'une composante RPG très intéressante. Basique au début du jeu, avec comme uniques notions les points de vie et les dégâts, elle vient rapidement s'enrichir avec la libération au sein des premiers niveaux de quelques personnages qui aideront Grimm tout au long de l'aventure. Le marchand, la sorcière, le bibliothécaire et l'armurier ne sont pas à proprement parler des compagnons d'armes, mais offrent au joueur des améliorations diverses pour lui faciliter la tâche : augmentation des points de vie, bonus de dégâts permanents ou contextuels, ou encore facultés spéciales qui permettent d'éviter plus facilement un coup adverse pour ne citer que quelques exemples. Ces améliorations sont disponibles en boutique, contre de la monnaie gagnée en pourfendant les vilains.

Un jeu de mot exquis-geant

Les niveaux sont constitués d'une suite d'adversaires à affronter au tour par tour. D'abord très simples, les combats gagnent en complexité au cours de l'aventure. Les ennemis sont non seulement plus forts et encaissent de plus en plus de coups avant de dépérir, mais ils mettent aussi de plus en plus de bâtons dans les roues du joueurs en altérant la grille de lettres à disposition. Ces altérations peuvent prendre différentes formes : les lettres "virus" qui vont infliger des dégâts au joueur s'il les utilise, les lettres "peste" qui font moins de dégâts et se multiplient, obligeant le joueur à les utiliser le plus vite possible, les lettres "bloc" qui deviennent inutilisables... Sachant que certains monstres peuvent être insensibles aux mots composés de certaines lettres et que le tirage peut être plus ou moins clément (Grimm peut effectuer un nouveau tirage moyennant un saut de tour), les situations peuvent devenir très compliquées pour le joueur qui devra alors faire chauffer son cerveau pour s'en sortir. Heureusement, en plein combat, deux types de potions peuvent être utilisées pour se soigner ou soigner la grille des altérations subies. Il faudra pour cela les avoir préalablement achetées dans la boutique entre chaque niveau, ou via le marchand qui pourra être rencontré au détour de certains combats. De même, après avoir battu un ennemi, il n'est pas rare de se voir octroyer une potion qui confère un bonus temporaire (bouclier, régénération de vie) avant d'aller se frotter au prochain monstre. Toujours entre les combats, l'on peut tomber face à un coffre au trésor qui peut apporter un bonus du même genre que ceux obtenus en tuant des ennemis. Pour l'ouvrir, il faut trouver un mot, comme dans le jeu du Pendu :  si une lettre sélectionnée est présente dans le mot, elle va s'afficher autant de fois qu'elle est présente aux bonnes positions, et va disparaitre de lettres à sélectionner. Avec un nombre d'essais limité, ces mini-jeux apportent un peu de variété en plus d'un bonus non négligeable.

Une massive durée de vie, n'est-il pas ?

Chaque stage se boucle entre cinq et quinze minutes, suivant sa difficulté et votre capacité à former des mots à partir des pauvres lettres qui sont drôlement martyrisées. A la fin du niveau, le joueur se voit attribuer une étoile pour signifier sa réussite, mais il est invité à le recommencer pour en obtenir plus. Point là de scoring brut de décoffrage comme la forme (attribution d'une à quatre étoiles) le laisse suggérer, mais chaque niveau comporte trois défis distincts (sur le temps, les aptitudes des monstres, et mêmes des défis spéciaux) qui apportent une vraie plus value. Ces étoiles peuvent par la suite être échangées, notamment contre Arielle Boulin-Prat un nouveau personnage, Rose. Il y a par conséquent énormément de choses à faire pour peu d'accrocher au concept. Entre finir l'histoire principale, l'obtention de succès qui apportent de la monnaie dans le jeu, les défis de chaque niveau, le déblocage et l'amélioration des nombreuses armes et compétences disponibles qui changent la manière d'aborder les combats, comptez jusqu'à une petite vingtaine d'heures. Le jeu dispose en outre d'un mode "Sans limite" où Grimm va devoir survivre le plus longtemps possible à une vague de monstres, apportant là un réel challenge.

Vous allez donc passer beaucoup de temps en compagnie de notre sympathique faucheur, et quoi de mieux pour cela que le mode portable de la Nintendo Switch et son écran tactile. Si l'intérêt est là en mode téléviseur, c'est en mode portable que l'aventure est la plus plaisante à être parcourue : affranchi des contrôles pas toujours efficaces de la manette pour sélectionner les lettres sur le clavier numérique, le logiciel peut se jouer intégralement en mode tactile et les joy-cons peuvent être débranchés, le seul moment où ils sont obligatoires étant à l'écran titre. Peu gourmand, le titre peut alors être parcouru des heures durant de la même manière qu'un jeu sur smart devices.

Tous les maux les SOS

Le jeu n'est malheureusement pas exempt de tout reproche. En premier lieu, malgré un style de dessin très agréable et assez mignon, les environnements ne se renouvellent pas assez, tout comme les ennemis. En dehors de certains boss, les skins sont très ressemblants et la différence tient parfois juste d'un changement chromatique. C'est malheureux, d'autant plus que chaque monstre est accompagné d'une biographie et d'un nom assez humoristiques. Cela pousse aussi à regretter l'absence d'une histoire un peu plus développée, car de superbes planches bien rigolotes auraient convenu à merveille pour narrer les aventures de Grimm. De même, les musiques sont très peu nombreuses et très répétitives, ce qui peut contribuer à lasser le joueur au bout d'un certain temps. Car une certaine répétitivité s'installe néanmoins au bout de quelques temps, en fonction de votre attrait pour les jeux de lettres et de votre frustration. En effet, la difficulté est malheureusement assez mal dosée. Certains passages sont vraiment ardus, et l'on préférera y revenir plus tard dans le cas de boss optionnels. En revanche, pas le choix pour poursuivre la trame principale : il faudra recommencer le niveau, plusieurs fois, pour espérer avoir un meilleur tirage. Enfin, impossible de ne pas aborder ce point lorsque l'on évoque la difficulté : cette dernière vient aussi du fait que le jeu n'est disponible qu'en Anglais. Une bonne maitrise de cette langue et surtout de son vocabulaire est indispensable pour pouvoir jouer convenablement. Quel dommage ! Le joueur ne parlant pas parfaitement Anglais sera parfois frustré de sentir des mots cachés dans un ensemble de lettres sans arriver à les formuler. Une traduction ne semble pas être à l'ordre du jour : le titre est sorti depuis 2014 sur PC et a subi de nombreux portages, sans jamais passer par la case dictionnaire inversé.

Avis final : 64/100

Bourré d'excellentes idées, Letter Quest Remastered est un petit RPG idéal pour les amateurs de jeux de lettres. Les joueurs qui accrochent au concept pourront y passer de très nombreuses heures car le principe est véritablement addictif...pour peu de maîtriser suffisamment l'Anglais. Les niveaux s'enchaînent, particulièrement en mode portable où l'écran tactile est sollicité, avec une difficulté croissante qui pousse à utiliser la profondeur initialement insoupçonnée du titre de Bacon Bandit Games malgré la certaine répétitivité du soft.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !