Img 20170303 123810 1 1

Notre avis sur la Switch - seconde partie

  • Par desben
  • Le Mar 07 Mars 2017
  • Dans Site
  • 0 commentaire

C'est donc à mon tour de vous donner mon avis sur cette belle petite Switch. Quelques mois d’attente, la Switch est là depuis peu. J’étais emballé par la console dès le départ, je ne m’en cache pas. Mais j’attendais de pouvoir l’essayer avant de vraiment devenir impatient. J’ai vite acheté la Wii U pour Zelda. Je l’ai enfin, mais sur Switch, je ne voulais pas faire la même erreur. Bref, le 13 janvier je suis allé tester la bête à Paris, j’ai aimé, je l’ai achetée.

Maintenant que je l’ai entre les mains, qu’elle est chez moi et que je peux y jouer quand je veux, je peux donner mon avis. Avant tout, première prise en main, la console est légère et fine. Je m’attendais à pire (à Paris, elle avait un antivol au dos, le poids était biaisé). Agréable au toucher, une matière qui ne sera pas aussi brillante et pleine de poussière que le Gamepad Wii U, très bon point. Vient maintenant le moment de Switcher. J’entend par là, insérer les joy con sur la Switch, et c’est très agréable. C’est bien pensé, c’est bien fait, il n’y a aucune difficulté et c’est fluide. Il faut tout de même prendre le coup pour les retirer, mais ça s’apprend très vite.

Un grip de taille parfaite ?

A Paris, je n’ai pas eu l’occasion de tester le grip, le petit support à joy cons qui les transforme en une sorte de manette. La première prise en main de cet accessoire m’a fait peur. Je l’ai trouvé petit, peu agréable, et trop différent d’une manette “normale” (je pense à celle de Xbox One, avec laquelle je jouais encore la veille). J’ai donc repris le mode tablette, n’ayant pas de TV sous la main à ce moment. Le soir même, j’ai re-tenté, j’ai mis la Switch sur son support, j’ai pris le grip, j’ai joué à Zelda. La claque. Nintendo a réussi à nous proposer une petite manette, peu commune et pas très très jolie, avec des petits boutons, mais en gardant une super maniabilité. Les grandes mains se posent facilement dessus, les boutons sont tous accessibles facilement. Seul le joystick droit est parfois difficile d’accès, mais c’est la même chose avec ou sans le grip. Le Controller Pro attendra, le grip me convient.

Revenons à une étape intermédiaire : le dock. Très plastique, pas très beau, mais pratique. Il comporte cette petite trappe permettant de cacher les connecteurs HDMI / USB / Type-C. Mais le plus important reste le fait de poser la Switch dedans. Je suis surpris par la facilité, le Type-C présent à l’intérieur s’insère très bien, sans résistance. Néanmoins, la console a du jeu une fois posée dedans, elle bouge un peu, ça n’est pas très agréable. Mais elle y reste, donc pas trop de soucis.

Quelques mauvais points

Jusqu’ici, je suis très content de la Switch. Son côté hybride, son argument de vente, est déjà respecté. Mais n’oublions pas deux détails très importants : le prix des accessoires, et le line-up de lancement. Les accessoires sont vendu presque hors de prix, même si le Controller Pro est jusqu’ici la meilleure manette en terme de batterie, elle ne coûte pas moins de 70€, soit plus qu’un jeu. Les Joy-Con sont proposés à 80€, le chargeur à 30€, la pochette à 20€ … Bref, beaucoup de dépenses en plus si vous voulez jouer à plusieurs, la charger partout (prenez un cable Type-C et un bloc de chargement 5V / 1.5A, ça fonctionnera très bien pour le mode portable) et la protéger.

Puis après Zelda, qu’est-ce qu’on fait ? Aussi grandiose soit-il, avec ses inombrables heures de jeux pour le finir à 100%, pour ma part, ça sera retour sur Xbox One, je pense. Mario Kart 8 m’occupera quelques heures, sans plus. Le prochain jeu qui m’occupera des dizaines d’heures sera Splatoon 2 pendant l’été, mais entre deux rien de déjà annoncé ne m’intéresse réellement. J’espère très vite avoir de nouvelles annonces et nouvelles sorties eShop.

Il nous manque aussi un petit quelque chose multimédia. Je pense aux personnes n’ayant ni Xbox One / PS4, ni TV connectée, ni box Android. Il n’est pas rare que j’allume ma Xbox pour regarder Netflix, Youtube, Twitch et BeIN Sports. Ou même pour faire des captures vidéo, des sessions en live (très peu, ma connexion up n’étant pas très bonne). Alors oui, la Switch propose la capture d’image la plus rapide sur console (réellement instantanée, à la miliseconde près), mais le reste ? Heureusement, tout ceci (ou presque) est prévu pour seconde partie de l’année. Heureusement que Zelda est là, sinon j’aurais certainement attendu quelques mois avant de me la procurer.

nintendo switch zelda breath site console avis rédacteurs