Indes

Nos jeux indépendants Switch préférés de 2017

  • Par desben
  • Le Sam 23 Déc 2017
  • Dans Site
  • 2 commentaires

L'année 2017 a été mouvementée pour les joueurs Switch, et pour une bonne raison : la console est sortie cette année. Comme bonne raison, on peut vraiment pas faire mieux. En plus des The Legend of Zelda : Breath of the Wild, des Mario Odyssey ou autre Skyrim, des jeux plus plus petits ont débarqué sur la dernière née de Nintendo. Aujourd'hui, nous avons décidé de vous présenter nos jeux indépendants préférés sur Nintendo Switch. RiME, Rocket League, Sonic Mania, SteamWorld Dig 2 ... Nous en passons 10 en revue en tout !

DesBen

SteamWorld Dig 2

Que dire. MAIS QUE DIRE. J’avais déjà adoré le premier opus sur Wii U, le second est encore meilleur. Il n’invente rien de particulier, mais arbore un excellent style metroidvania. Et si ce n’était que ça. La durée est malheureusement un poil courte, mais j’ai passé d’excellentes heures à admirer la beauté de la direction artistique de ce jeu, à découvrir les différentes mécaniques et à essayer parfois tant bien que mal à chercher mon chemin dans les sous-sols immenses de ce jeu. Puis je mourrais parce que parfois j’étais un peu nul. Mais c’était extrêmement bon. Je lui ai d’ailleurs donné la note de 90/100, car ce jeu est (pour moi) le meilleur jeu indépendant à l’heure actuelle sur Nintendo Switch. Eh ouais. Merci Image & Form.

Ironcast

Je ne serais plus si enthousiaste qu’avec SteamWorld Dig 2, mais ce Ironcast a été pour moi une très bonne surprise. N’étant de base pas fan du tout du tour par tour (hormis quelques titres comme Child of Light), j’avais quelques réticences à propos de Ironcast. Mais une fois avoir joué une bonne heure, j’ai été pris dans l’univers. Le scénario était peut-être un peu léger, mais le gameplay m’a vraiment emporté. Parti d’un simple match-3 à la Candy Crush, le jeu permet de gérer tout un tas d’éléments sur son ironcast (sorte de char / robot). Il faut donc faire attention à la santé, les munitions et d’autres détails tout en essayant d’abattre l’adversaire, puis en espérant que la grille de “ perles “ soit favorable. J’ai adoré, et je lui ai donné un très bon 85 / 100.

Rocket League

Rien de bien innovant ici au niveau de ma sélection pour ce 3e jeu indépendant. Mais qu’est-ce que je prends mon pied. J’ai beau y avoir joué plus de 100 heures sur Xbox One, cette version Switch (bien que pas dingue techniquement mais largement suffisante) me permet de jouer partout au football avec mes voitures. Même aux WC, mais cet argument existe pour tous les autres jeux. Rocket League est vraiment un jeu indépendant assez dingue, à l’image de Minecraft. Le concept de base est très simple et existait déjà sur PS3 (Supersonic Acrobatic Rocket-Powered Battle-Cars), mais ce je-ne-sais-quoi de plus a réussi à conquérir le coeur de millions de joueurs, dont le mien. Je n’ai pas écrit de test à ce propos sur le site, mais Romain lui a donné un bon 70/100.

LaToJuana

Bien que je ne sois pas, à ma grande honte, un grand consommateur d’indépendants, je dois reconnaître que RiME m’a particulièrement marqué cette année, notamment pour le dilemme qu’il m’a posé au cours de mon test. Cette petite perle alliant avec élégance poésie et aventure est une merveille dans sa direction artistique et son histoire mais malheureusement, Tequila Work lui a sauvagement porté atteinte par un travail d’optimisation bâclé. J’attends avec une grande impatience le correctif actuellement en développement car je souhaite que ce jeu soit apprécié à sa juste valeur, ce que trop peu de soi-disant rédacteurs professionnels ont fait. Trop de personnes n’ont tenu compte que de la technique du jeu, sans réussir à voir au-delà et ont ainsi manqué une histoire exceptionnelle à tous points de vue. Je trouve cela injuste car même si les développeurs ont loupé le coche sur un des aspects du jeu, le reste est un sans faute : poésie, magie, beauté, émotions, tout est là pour avoir un canon du jeu vidéo. À part RiME, j’ai beaucoup apprécié Snake Pass. Amateur de jeu de réflexion, on peut dire que j’ai été servi et plus encore ! Ce gameplay tout à fait original, à base de mouvements reptiliens est une excellente idée pour ce type de jeu et le style graphique a réveillé en moi des souvenirs d’un de mes jeux favoris : Spyro. De la couleur, du défi, de l’originalité : une vraie réussite !

Roms2332

Rocket League

Le plus gros des « petits » jeux de cette fin d’année assurément. Rocket League, un jeu mêlant football et voitures, propulse la Switch vers d’autres horizons, à la façon de Splatoon 2 : les horizons du jeu compétitif. Le jeu a le mérite d’être complet et de proposer, en terme de gameplay et de modes de jeu, le même contenu que toutes les autres versions, mais pour la première fois à emmener partout. Si tout n’est pas parfait et que techniquement le downgrade est présent, c’est un vrai plaisir de voir un jeu aussi fédérateur et populaire débarquer sur Switch. Le controller pro propose un confort de jeu incroyable, et le gameplay inédit du jeu couplé au cross-plateformes vous offriront de longues heures de jeu durant les fêtes et même après ! Comme dit plus haut, j'ai écrit un test sur Rocket League.

Morphite

Une autre belle surprise sur l’eShop de la Switch. Un jeu qui ne paie pas de mine, mais qui se démarque réellement. Morphite vous propose d’explorer l’univers et ses planètes : le concept, bien qu’ultra ambitieux, est forcément limité. Beaucoup moins poussé qu’un No Man’s Sky, le jeu est plutôt mal maîtrisé techniquement, avec de sacrés ralentissements par endroits, et on a vite fait le tour des possibilités. Cependant, l’idée de proposer un jeu basé sur l’exploration spatiale à ce prix là et avec la possibilité de visiter réellement les planètes est assez incroyable. Un petit jeu avec de grandes ambitions, accessible à tous, et qui offre à son échelle un contenu plus qu’acceptable. DesBen a d'ailleurs écrit un test à propos de ce jeu !

Snipperclips 

Disponible dès le lancement de la Switch, Snipperclips était le fer de lance de l’eShop. Le concept était inédit : en contrôlant deux personnages ou plus, vous devez résoudre des casse-têtes en découpant les autres personnages que vous contrôlez. Fortement basé sur le multijoueur, Snipperclips propose d’autres modes de jeu réellement jouissifs comme des parties de basket, ou même des affrontements directs entre les différents joueurs. En dehors de ça, le challenge des casse-têtes s’avère assez relevé, et le contenu est conséquent. Snipperclips reste encore aujourd’hui probablement le jeu indépendant tirant le mieux partie des joycons, et ayant le plus fort potentiel en multijoueur.

Metabee

Ayant beaucoup consommé de jeux et d'indés sur cette année 2017, quelques-uns sont sortis du lot pour moi. Tout comme Latojuana, j'ai rééellement été envoûté par RiME, que j'ai recommencé aussitôt après l'avoir fini, et Snake Pass m'a emballé. Mais ce sont trois jeux différents dont je vais vous parler.

Le premier est Sonic Mania. Développé par Christian Whitehead, PagodaWest Games et Headcannon, et publié par Sega, ce jeu est une lettre d'amour aux jeux rétro. Quand j'étais petit, j'ai passé beaucoup de temps sur feu la Game Gear de mon frère à Sonic Chaos et j'ai retrouvé les mêmes excellentes sensations dans cet opus. Bourré de bonnes idées de gameplay, dans un style des années 90 avec de superbes animations ainsi qu'une sympathique bande son, les niveaux labyrinthiques s'enchaînent avec plaisir et l'on y revient volontiers pour explorer d'autres chemins et récolter des émeraudes du chaos donnant le droit à un bonus appréciable in-game. Une véritable réussite.

Je suis un énorme fondu de basketball. J'y joue depuis des années, je veille pour regarder les matchs de NBA... Je baigne dans cette culture, et j'ai été enchanté d'apprendre que NBA Playgrounds sortait sur Switch en même temps que les autres plateformes. Dans ce jeu au style arcade qui rappelle furieusement NBA Jam avec des soupçons de NBA street, les paniers s'enchaînent...ou pas. Critiqué pour sa grande difficulté, et son apprentissage qui n'est pas des plus évidents, les développeurs de chez Saber Interactive ont rapidement fait marche arrière en rendant le jeu plus accessible, au plus grand bonheur des joueurs PC, PS4 et Xbox One. Car la fameuse mise à jour équilibrant le jeu n'a été disponible que des semaines et des semaines plus tard sur Switch ! Le mal était fait, et la communauté a abandonné ce jeu tout en perdant totalement confiance dans cet éditeur. Pour se faire pardonner, Saber a promis aux joueurs Switch que dès que leur remake de Shaq-Fu sortirait, il leur serait offert. Depuis, c'est le silence radio. Les développeurs ont récemment indiqué qu'une nouvelle mise à jour serait disponible sur Switch, qui comblerait les manques de contenu par rapport aux autres versions. Cela est regrettable, car malgré la difficulté du jeu j'ai passé un très bon moment dessus, avec plus de 40h de jeu à mon actif. J'aurais souhaité trouver plus de monde en ligne et y jouer plus souvent avec mes amis sûrs.

Enfin, le dernier jeu dont je vais vous parler est lui aussi issu du même univers urbain. Il s'agit de Floor Kids, disponible depuis peu sur Nintendo Switch. Le jeu de rythme de Merj à base de battles de hip hop est un régal pour les yeux et les oreilles, grâce à des animations entièrement réalisées à la main par Jon Jon et des productions inédites du DJ Kid Koala. Très court à finir en ligne droite (comptez deux heures), on y revient pour apprendre de nouveaux combos et expérimenter de nouveaux mouvements avec d'autres danseurs que l'on débloque au cours de l'aventure. Un jeu terriblement ra-fresh-issant !

switch actu site indépendant jeux

Commentaires

  • Guyoon
    • 1. Guyoon Le Sam 23 Déc 2017
    Peu de site font se genre de Top Indé de la Switch, donc déjà, je tiens à vous remercier ! :)
    Vos TOP étaient déjà en préparation lors de la sortie de ces jeux mais ils auraient mérité d'y etre. En effet, il y a 2 jours, l'eShop a eu une sortie simultané de 2 excellents jeux indé: Blossom Tales: The Sleeping King (exclusif console) et Guns, Gore & Cannoli !
    Le premier est un hommage à Zelda 3 mais en apportant d'autres idées assez fraiche.
    Le second est un metal-Slug-like avec une DA énorme, du rythme et un feeling des armes assez ouf !
    J'aurai aussi ajouté Shantae Half Genie qui se démarque par ses phases de plate-forme et sa DA !

    Bref, le soutiens des indé est massif et qualitatif et ça va continuer en 2018 ! Furi et Hollow Knight arrivent !
  • DESBEN
    • 2. DESBEN Le Sam 23 Déc 2017
    @Guyoon : Merci pour le commentaire ! Pour Blossom, je l'ai dans mes jeux mais je n'y ai pas encore joué. Il me fait de l'oeil évidemment, mais je joue à SteamWorld Heist pour vous proposer le test en temps et en heure

    Le second, je ne m'y suis pas tant intéressé. En tous cas content d'avoir ta liste