Devil May Cry ouvre la chasse sur Switch

Alors les possesseurs de Nintendo Switch peuvent déjà apprécier le savoir-faire tout particulier d’Hideki Kamiya à travers Bayonetta 1&2 (et prochainement Bayonetta 3) et Okami, une nouvelle figure emblématique du travail du créateur japonais s’est frayé un chemin jusqu’à la console hybride. Et pas n’importe laquelle de ces figures : Devil May Cry arrive sur Switch ! Par le biais d’un tweet court mais précis émanant d’un de ses comptes Twitter officiels, Capcom a en effet révélé que le premier jeu de la série adulée des fans de beat’em all sortirait sur Nintendo Switch dès cet été.

Pour ceux ne connaissant pas cette célèbre série (qui a accueilli son cinquième opus en mars derniers), Devil May Cry vous place dans la peau de Dante, un insolent mais redoutable chasseur de démons et créateur d’une agence qui portera le nom de la série. Fils du démon Sparda et d’une humaine, Dante possède des pouvoirs extraordinaires qui lui rendent bien des services au cours de ses chasses sanglantes. Si quelques divergences sont présentes dans leurs personnalités, on pourrait plus ou moins considérer Dante comme une version masculine de Bayonetta (ou Cereza pour les intimes).

Ce sera donc la toute première fois qu’un Devil May Cry arrivera sur une console Nintendo. En attendant des images et plus d’informations sur ce portage, les théories de certains fans se déchaînent d’ors et déjà à propos de la potentielle arrivée de Dante en tant que DLC du Fighter Pass dans Super Smash Bros. Ultimate. Il faudra patienter jusqu’à cet été pour ouvrir la chasse aux démons. En attendant, il est temps de sortir la réplique légendaire que nous avons tous en tête : Let’s rock baby !

A propos de l'auteur :

LatoJuana

Otaku gamer assumé et sérivore avec un tropisme particulier pour Nintendo. 3e année de biologie et cataclysme en Travaux Pratiques.

a écrit 334 articles sur Switch-Actu.

Un commentaire pour “Devil May Cry ouvre la chasse sur Switch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.